Réunion de fin d’année des fondateurs d’écoles privées

(actualisé le ) par Catherine, présidente

« Bonjour,

La réunion des fondateurs d’écoles privées de la région des Savanes a rassemblé un trentaine de fondateurs, tous n’étant pas là.

C’est une réunion au cours de laquelle nous discutons des problèmes qui nous sont spécifiques, et comme c’est en fin d’année, nous avons pu parler du travail que nous avons fait, des difficultés rencontrées et des approches de solutions.

Cette année, le 7 juillet, le Ministère dont nous dépendons a envoyé une mission pour vérifier si nous avions tous les papiers nécessaires à l’ouverture d’école, si il n’y avait pas d’école qui évoluait dans l’illégalité ; nous avons pu parler de cela aussi et avons encouragé ceux qui n’étaient pas en règle à se conformer à la réglementation.

Le directeur régional de l’éducation n’était pas présent, mais il a envoyé 2 de ses agents pour nous aider à bien comprendre ce que le Ministère attend de nous et nous apporter son soutien.

Pour Yanfouom, je dois demander un agrément de fonctionnement de 5 ans pour le collège ; ça coûte 100 000F CFA. Avant l’agrément était définitif, mais maintenant tous les 5 ans il faut le renouveler ; je vais le faire.

Finalement tout le monde était content, car c’est la première fois que le Ministère envoie une mission qui vient nous rencontrer. L’école privée a sa place dans le monde scolaire au TOGO ; à Lomé, 60% des élèves sont dans des écoles privées.

Nous avons un nouveau directeur régional de l’éducation, qui est de notre région, qui s’occupait aussi des écoles privées au Ministère avant d’être nommé à Dapaong. Il est très coopérateur et nous pensons qu’avec lui, nos doléances parviendront au Ministère, notamment la subvention de l’Etat à nos écoles en enseignants surtout, la délivrance des agréments et autres documents dans un court délai, former nos enseignants aussi,....

Bien amicalement,

Martine »

Partager cette page